mardi 3 mars 2009

La lune et les étoiles

Je suis une fille de nuit. Je l’ai toujours été. Je dirais même que le monde est un peu à l’envers pour moi.

J’ai toujours de la difficulté à aller me coucher le soir même si j’ai passé la journée complètement crevée. Pourtant je peux facilement m’endormir alors que le soleil plombe dans ma chambre à coucher.

C’est comme un 2e souffle. Je baisse les lumières au minimum et c’est mon moment de détente, de paix. Je refais le plein d’énergie.

Je me rappelle être petite et regarder par la fenêtre de ma chambre, la lune et les étoiles pendant des heures.

J’ai toujours trouvé que la lune avait un visage.

J’en ai souvent parlé à mon entourage et plusieurs me disent qu’ils voient « probablement que des cratères ». Moi, je vois 2 yeux, une bouche et une joue (je vois aussi les cratères, il ne faut pas s’inquiéter).

Pour cette raison, j’ai toujours eu l’impression que la lune était comme une amie. Je lui ai souvent parlé comme à une amie. Ça me faisait du bien.

Maintenant lorsque je regarde la lune, je ne lui parle plus mais, je la trouve toujours aussi belle.

Et quoi de plus merveilleux qu’une nuit étoilée?

Encore une fois, lorsque j’étais petite, j’étais incapable de regarder le ciel sans identifier la première étoile que je voyais et en profiter pour faire un vœu.

Évidemment, mes vœux se sont très peu souvent réaliser mais, ça me faisait du bien.

D’ailleurs, je me surprends encore à le faire parfois. Je ne crois plus à la réalisation de vœux par : « Star light, Star bright, first star I see tonight… » mais, je trouve toujours que les cieux la nuit, donnent le goût de rêver.

Il m’arrive encore le soir de m’installer sur mon patio et de regarder le ciel pendant des heures.

Si seulement, les maragouins pouvaient être des bestioles de jour. Je pourrais vraiment en profiter.

N’empêche que ce soir, en regardant la lune et les étoiles j’ai réalisé que je n’ai jamais vue d’étoile filante.

38 ans à regarder le ciel à chaque occasion et pas une seule étoile filante.

Bah un jour ça arrivera.

Anecdote :

Mon père, le grand intellectuel et penseur m’a déjà dit un jour. Tu sais Isabelle, je crois aux extra-terrestres.

De ce que je connaissais de mon père, qu’il croit aux extra-terrestres était comme s’il venait de m’affirmer qu’il croyait que la terre est plate.

C’est alors qu’il m’a dit : « Une soirée alors que je m’apprêtais à aller chercher ta mère, j’ai regardé le ciel et j’ai vu 2 lunes. Après quelques bonnes secondes, une des lunes, auparavant immobile, est partie à grande vitesse et est disparue.

Je sais que ça sonne étrange. C’est étrange même pour moi mais, je suis certain de ce que j’ai vu. »

Et non, mon père ne buvait presque jamais.

J’imagine que c’est un peu par lui que j’ai cette fascination pour le ciel.

Il le regardait souvent. Peut-être pour y voir à nouveau, une 2e lune.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire